Guide de la photo panoramique
Menu gauche
Tests de logiciels d'assemblage
   
Tutoriels de logiciels panoramiques
   
   
   
    Hugin
   
    Panotour / Pro 2.5 - 3h de vidéos !
     
   
Tests de matériel panoramique
   
   
    Tête Bushman Panoramic Sandbug - Bientôt...
   
   
    Tête Bushman Panoramic Kalahari V2 - New !
   
   
   
    Tête Novoflex VR-System Slim
   
    Tête Roundabout-NP
   
  arrow Tête motorisée VR Drive Roundshot - MàJ
   
    Ricoh Theta / Theta S - Nouveau !
    Nodalview - Nouveau !
     

 

Généralités sur la photo panoramique Assembler un panorama Créer une visite virtuelle Tests matériels et logiciels Liens, DVD, VOD

shim
 
Shim
Mise à jour le 04 février 2017

Test de la tête motorisée VR Drive Roundshot

La tête panoramique motorisée Roundshot VR Drive fait figure de référence dans le milieu professionnel. Incroyablement bien réalisée, d'une parfaite versatilité avec son jeu d'options - photos panoramiques classiques, prises très rapidement, HDR, Time-lapse, objet sur table tournante : et si c'était la tête panoramique parfaite ?

Tête panoramique motorisée VR Drive RoundshotLa tête panoramique VR Drive Roundshot est une tête dite sphérique mais motorisée sur un ou deux axes selon l'une des nombreuses déclinaisons que l'on choisira. Que ne peut-on réaliser avec ? Hormis le nadir, je ne vois pas !!! Elle peut même motoriser mon Moyen-Format montée de son 400 mm.
Trois choses frappent lorsqu'on l'a entre les mains :

  • Un incroyable qualité de fabrication,
  • Des possibilités infinies,
  • Et une grande douceur d'utilisation.

C'est un outil de rêve que je vais tester ! Sur la photo ci-contre, je vous montre la tête dans sa version complète (VR Drive Full) mais il existe de nombreuses combinaisons selon votre usage. Voici la liste complète :

  • VR Drive Full (motorisation double axes - Mode "Qualité" et Mode "Vitesse", très rapide)
  • VR Drive Semi (Motorisée axe horizontal)
  • VR Drive Vidéo (Double axes + L suppl.)
  • VR Drive table tournante (Objet 360°)
  • VR Drive unité linéaire (Rail + base motorisée)
  • VR Drive Dolly (Chariot + base motorisée).

Si avec tout cela vous ne trouvez pas votre bonheur ! Vous achetez donc au minimum la base motorisée qui contient le logiciel de commande puis vous rajoutez des bras verticaux motorisés ou non, des plateaux tournants, etc.

Notes importantes ! Dans le cadre de ce test, j'ai utilisé la version Full. Elle vous montre les possibilités les plus complètes que l'on peut attendre d'une telle tête motorisée. Deuxièmement et parce que ses possibilités sont infinies, je ne vais pas jouer les manuels d'utilisation mais me concentrer sur les qualités techniques de cette VR Drive. Le manuel téléchargeable gratuitement sur le site vous explique très précisément comment l'utiliser pour vous faire une idée sur telle ou telle fonctionnalité. Il est complet et très précis. Un modèle du genre ! Téléchargez le manuel en FR

top

 



Présentation de la tête motorisée VR Drive Roundshot

Carton d'emballage de la VR DriveLa tête panoramique VR Drive Full Roundshot est donc une tête sphérique motorisée sur les deux axes. Elle est vendue dans un boîte en carton, à mon grand étonnement. Je n'ai pas dit que c’était gênant mais surprenant pour un produit vendu plus de 4000 €. Quoiqu'il arrive, tout est parfaitement protégé et bien rangé.

Cette boîte contient tous les éléments nécessaires à son bon fonctionnement immédiat (si vous avez bien commandé le câble adapté à votre boîtier) :

  • Un moteur-x du VR Drive avec un adaptateur rapide, un écran tactile et des batteries Li-Ion intégrées,
  • Un moteur-y du VR Drive avec le câble de connexion au moteur-x (optionnel - pour "version full")
  • Une attache VR avec adaptateur rapide,
  • Un long rail nodal (23,5cm) pour attacher tout type d'appareils et d'objectifs (un rail nodal plus petit - 18,5cm - pour les objectifs fisheye est disponible également comme accessoire),
  • Un câble de déclenchement (Veuillez indiquer la marque + le modèle de votre d'appareil photo),
  • Un câble USB (optionnel pour le mode HDR),
  • Un chargeur universel 110-220V avec une prise spécifique à chaque pays (Europe, États-Unis, Angleterre, Australie),
  • Un ensemble de clefs Allen pour fixer les appareils photo et calibrer le VR Drive,
  • Un niveau a bulle (à insérer sur l'attache du flash de l'appareil photo),
  • Un routeur Wifi pour télécommande (optionnel).

 

Tête VR Drive Rounshot en éclaté

 

Spécifications techniques

 
VR Drive Roundshot
Prix moyen : 4032 € TTC (Version Full)
Attache rapide
Possible
 
Charge admissible
20 Kg
 
Hauteur d'utilisation
25 cm
 
Mouvements platines
Sur 10 cm en haut et 10 cm en bas
 
Niveau à bulle
Oui
 
Démontable
Oui (en deux parties) : base motorisée + bras L vertical.
 
Nombre de crans
Infini !
 
Matériau
Aluminium
 
Poids
2,7 Kg environ
Société


Les dimensions et la solidité

Cette tête est plutôt encombrante, démontée et encore plus montée. Voici quelques valeurs que j'ai mesurées :

 

Dimension de la tête VR Drive Roundshot

 

  • Le moteur vertical peut coulisser sur 12 cm en hauteur et ainsi mesurer à lui seul de 23 à 35 cm de haut ! De quoi viser vers le bas même avec un long objectif !
  • La totalité de la tête (hors boîtier peut mesurer de 38 cm de haut au minimum à plus de 50 cm. Cela devient impressionnant !
  • Le bras horizontal peut coulisser sur 23 cm ce qui est plus classique... et suffisant.
  • La tête est vendue avec un plateau coulissant pour fixer le boîtier de 23,5 cm mais il est possible d'en acheter un autre, plus court, en option de 18,5 cm.

Mon conseil : rail de 18,5 ou 23,5 cm ? Paradoxalement, même avec de longs téléobjectifs, le plateau de 18,5 cm sera suffisant. La platine longue servira plutôt pour la fixation d'un zoom grand-angle comme les nouveaux 24-70mm F2,8 de dernière génération (2015), très longs et dont la pupille d'entrée se trouve généralement très proche de la lentille frontale à 24mm. Il faut alors utiliser la platine de 23,5 cm de long.

Le plus gênant pour son transport c'est qu'il n'est pas possible de démonter facilement le plateau horizontal et le bras vertical qui tient le moteur Y. Il est important de noter que si vous partez en expédition il est tout de même possible de les désolidariser car les deux plateaux sont maintenus par deux vis mais que cela n'est point amusant !

 

Base motorisée du VR Drive Roundshot

 

Quelques vues de la base motorisée du VR Drive - Rangée du haut : vue de dessus - Rangée du dessous : base renversée pour une utilisation avec plateau tournant et les deux vis de fixation du bras vertical sur le plateau du bas (Clef Allen).

 

Et la stabilité ?

Si la stabilité de la tête lorsque vous montez votre appareil photo léger avec un fisheye par exemple est largement suffisante (même si on peut faire mieux avec une tête manuelle), il en va tout autrement avec de lourds téléobjectifs, encombrants et induisant un important porte-à-faux. Dans ces conditions, il faut bien attendre 3 secondes avant que les vibrations s'arrêtent complètement. C'est long ! Les moteurs peuvent certes entraîner 20 kg bien équilibrés (voir plus bas : équilibrage des téléobjectifs) mais je vois déjà les images prises au 1/15 de sec avec mon moyen format !!! Il faut absolument viser des temps de pose courts et activer la temporisation d'au moins 3 secondes avant de déclencher.

La batterie

La batterie (Lithium-ion) intégrée à la base se charge grâce au cordon d'alimentation vendu dans le carton. (Photo au haut de cet article).

Une pleine charge est donnée par le constructeur pour 7 heures en prise de vue continue. De quoi voir venir. Lorsque j'ai réalisé Paris26gigapixels, la prise de vue a duré 5 heures et nous n'avions pas utilisé cette tête à l'époque, beaucoup plus rapide !

L'ordinateur de bord : le logiciel VR Drive

Toutes les versions de VR Drive sont basées sur le module de base, module qui intègre le moteur de l'axe horizontal et l'ordinateur de bord. Il s'agit d'un écran tactile, très pratique, mais il est possible de s'aider du bouchon d'un stylo par exemple. Le logiciel est disponible en neuf langues dont le français, et évidemment l'anglais. La description complète du logiciel dans le manuel démarre page 28.

 

Logiciel VR Drive Roundshot

 

Comme tous les logiciels, il est possible de le mettre à jour grâce à la clef USB fournie. Le manuel explique cela en détail p. 108.

Câble reliant l'appareil photo à la tête motorisée pour automatiser le déclenchement

Attention ! Avant d'acheter cette tête, assurez-vous qu'elle soit compatible avec votre appareil photo ou dit autrement que le câble de liaison existe bien ! Mon Pentax 645Z n'est par exemple pas compatible. Vous trouverez la liste sur cette page

Lors de votre commande, précisez bien le câble dont vous aurez besoin !


Câble spécial pour l'option prise de vue HDR

La version Full testée ici permet de prendre un panorama où chaque photo est braketée pour assembler un panorama HDR.

Note ! Il faut donc brancher deux câbles pour prendre des photos HDR avec le VR Drive : un qui commande la prise de vue "classique", photo par photo ET un autre pour commander la fonction braketing selon le nombre et la modification d'exposition souhaitée. Notez que dans certains cas, seul le câble USB suffit. Essayez !


Et la qualité de fabrication ?

Superlative ! Aucun détail n'est laissé au hasard. Il faut un plateau ? Puisons chez Novoflex ! Il y a pire vous reconnaîtrez ! Et tout est à l'avenant... sauf le carton d'emballage. Allez... c'est un détail !

top

 



Utilisation de la tête Roundshot VR Drive

Comme toutes les têtes panoramiques, les plateaux coulissants de la tête VR Drive Roundshot servent à placer la pupille d'entrée de son objectif au dessus de l'axe de rotation de la rotule et dans l'axe d'inclinaison du bras vertical pour obtenir des zones de recouvrement parfaites en photo multirangées. Cette tête étant très versatile, vous avez de nombreuses façons d'effectuer ces réglages, selon votre matériel : objectif à focale courte ou long téléobjectif.

Fixation de la tête VR Drive sur un trépied

Il faut, logiquement, fixer la base motorisée sur un trépied (si possible très stable). Le pas de vis est au standard 3/8 Kodak. Pour que le module de base soit bien fixé, se servir de la clef Allen à poignée rouge pour finir le serrage. Il y a en effet un trou à la base du module au diamètre de cette clef Allen.

 

Tournez dans le sens des aiguilles d'une montre pour serrer solidement la base sur votre trépied.


Ensuite placez le L sur la base. Notez que la vis de serrage sur le côté droit (écran devant soi) permet de faire tourner le L Bracket indépendamment du moteur.

 

 

Puis fixez le câble reliant les deux moteurs X et Y.

 

Câble reliant les moteurs de la VR Drive Roundshot

Notez que le câble peut être fixé sur le bras vertical des deux côtés. Bien vu !


Réglage de la tête à la pupille d'entrée

1 - Commençons par fixer notre appareil photo (ou la patte de fixation de notre téléobjectif si c'est un téléobjectif) sur une des deux platines (18,5 cm ou 23,5 cm Novoflex) :

 


a
- L'appareil photo est un téléobjectif (pour de la photo gigapixels) : la platine courte sera le plus souvent suffisante car, contrairement à une idée répandue, la pupille d'entrée des téléobjectifs se trouve souvent proche du support de fixation de celui-ci. Cela tombe bien, cela se trouve également proche du centre de gravité !

Mon conseil ! Autant il est fondamental de régler son appareil à la pupille d'entrée avec les focales courtes pour obtenir des assemblages sans artefacts (ou très peu) autant cela a beaucoup moins d'importance lorsque l'on photographie avec un téléobjectif et la raison en est très simple : la pupille d'entrée est importante car il s'agit de coller parfaitement ensemble et en même temps un premier et un second plan nets. Or en prise de vue au téléobjectif, le premier ou le second plan sont forcément flous l'un par rapport à l'autre ! Le logiciel collera ensemble le plan net.

b - L'appareil photo est monté avec une focale courte (Photo panoramique "classique" ou visites virtuelles) : si la platine de 18,5 cm suffira le plus souvent, notamment avec les fisheyes, elle sera trop courte si vous utilisez des zooms à focales courtes voire très courtes car ils sont, avec les progrès des optiques, de plus en plus longs et volumineux, le nombre de lentilles augmentant dedans.

2 - Placez le centre de l'objectif juste au dessus de l'axe de rotation du VR Drive - Pour cela je ne vous fais pas un dessin ! Juste un conseil : faites ce réglage avec une focale courte ou un objectif macro car vous pourrez faire la mise au point sur la croix qui matérialise le centre de la base motorisée.

 

 

Astuce ! Pour être sûr que vous avez bien centré votre appareil photo au dessus de l'axe de rotation horizontal du VR Drive, vous prenez une photo vers le bas puis, dans Photoshop, vous sélectionnez toute votre photo (CRTL+A ou CMD+A) puis vous cliquez sur CRTL+T ou CMD+T (pour effectuer une transformation). Cet outil matérialise le centre de la photo d'une croix qui doit donc se superposer avec la croix du VR Drive. Vous procédez par tâtonnements...

Une fois que c'est fait, il ne vous reste plus qu'à noter la valeur trouvée sur la réglette :

 

 

Une fois que cela est fait, il faut trouver le réglage en profondeur selon son objectif et s'il s'agit d'un zoom, il faut trouver LES réglages selon les focales couramment utilisées. Cela se fait grâce à la platine supérieure, très simplement !

 

Régler la pupille d'entrée de votre objectif suivre

Pourquoi, comment ?


3 - Placez la pupille d'entrée (appelée aussi point nodal) de votre objectif au dessus de l'axe de rotation de votre tête panoramique - Notez que le milieu de votre objectif est bien dans l'axe d'inclinaison de votre tête panoramique.

 

Réglage de la pupille d'entrée sur une tête VR Drive Roundshot

 

La pupille d'entrée (point nodal) est parfaitement réglée dans tous les axes donc en 3D sur cette tête panoramique pour cet objectif. Il ne reste plus qu'à noter les réglages sur les réglettes graduées, ci-dessous.

 


Équilibrage de la tête VR Drive Roundshot ?

Lorsque vous photographiez avec des focales courtes, il n'y pas de question à se poser : il faut placer votre couple appareil photo / objectif à la pupille d'entrée de celui-ci afin d'obtenir des assemblages les plus rigoureux possibles, sans se soucier de l'équilibrage de l'ensemble afin de ne pas forcer sur les moteurs, notamment celui de l'axe d'inclinaison. Lorsque la tête est bien construite comme c'est le cas avec cette VR Drive, les légers porte-à-faux seront largement supportés par la solidité de l'ensemble.
Mais qu'en est-il des montages plus encombrants avec de lourds téléobjectifs lorsque l'on souhaite réaliser des photos gigapixels par exemple ? Peut-on placer son appareil photo à la pupille d'entrée sans entraîner un trop fort déséquilibre ?

Note importante ! Et bien par une chance incroyable la pupille d'entrée des téléobjectifs se trouve en gros au point d'équilibre de l'ensemble appareil photo / téléobjectif, là précisément où les fabricants d'objectifs mettent leur T de fixation sur trépied. Donc la pupille d'entrée des téléobjectifs coïncide à peu près avec la fixation sur trépied sous l'objectif et donc au point d'équilibre de l'ensemble.
Et par un deuxième coup de chance, je précise bien que la pupille d'entrée est fondamentale quand vous photographiez deux plans nets en même temps or, au téléobjectif, seul un plan est net tant la profondeur de champ est ridicule. Donc même si le deuxième plan (ou le premier) n'est pas exactement à la pupille d'entrée, cela ne se verra pas sur l'assemblage final puisque la zone est complètement floue !

Donc mon astuce ! Lorsque vous utilisez un téléobjectif longue focale, centrez bien votre appareil photo vue de face avec la platine horizontale donc celle du bas (voir § 1) ET équilibrez bien votre ensemble téléobjectif / appareil photo sur le bras vertical afin que les vibrations soient les moins nombreuses possibles et que votre moteur ne fatigue pas. Cela a beau être du Roundshot et être capable de supporter 20 Kg, ce n'est pas une raison !

 

 

Fixation du câble reliant l'appareil photo à la base motorisée

La VR Drive a besoin d'un câble pour relier votre appareil photo à la base motorisée contenant le logiciel de commande de l'ensemble. La liste des appareils photo compatibles est accessible plus haut. Je note à nouveau ici que la fonction "Prise de vue HDR" nécessite un autre câble, USB.

Paramétrage du logiciel VR Drive

Comme je le disais en introduction, je ne vais pas reprendre le manuel, très bien documenté et expliqué, mais plutôt donner mon avis ou quelques conseils de réglages pour une utilisation optimale.

1 - Choix du modèle de boîtier - Il est important non pas de donner le bon modèle mais plus de renseigner ici le format du capteur (APS, APS-C, 24x36, etc.) pour calculer ensuite le bon taux de recouvrement et donc le nombre de photos nécessaires à un panorama selon l'angle de champ désiré. Si vous faites du HDR, il est important de sélectionner un boîtier qui non seulement possède un capteur du même format mais qui surtout possède cette fonction. Les boîtiers bas de gamme ne l'intègrent pas toujours.

2 - Il est possible de créer un programme : séquence de prise de vue - C'est évidemment une qualité marquante du logiciel. Vous allez choisir :

  • Votre boîtier (format et taille du capteur),
  • la focale,
  • pourcentage du chevauchement,
  • mode "angle" : l'angle de champ horizontal et/ou vertical, etc.
  • le nombre de rangs et même le nombre d'images /rang !
  • la séquence : le mouvement de la tête (zigzag, où il commence et dans quel ordre il prend les photos,...)
  • retardateur, accélération du moteur pour atteindre sa prochaine cible, pose ou pas avant de prendre la photo, etc.
  • vitesse de rotation, avec ou sans arrêt, temporisation, etc.
  • fonction Braketing (jusqu'à 13 photos !) mais pour seulement 2 f-stops maxi),
  • mode HDR (32 bits) pour dépasser ces 2 f-stops choisir le nombre de photos pour y parvenir,
  • mode "Qualité" (lent), "Vitesse" (très rapide), ou HDR.
  • quand démarrer une séquence,
  • la position X/Y du début d'une séquence,


1 - Note sur les Modes Qualité, Vitesse et HDR - En Mode "Qualité", sélectionné par défaut, la tête effectue une pose (dont le temps est paramétrable) avant de prendre la photo pour éviter les flous de bougés. C'est indispensable avec les téléobjectifs car la tête n'est alors quand même pas d'une grande stabilité (à cause de l'important porte-à-faux), même sur un gros trépied. En Mode "Vitesse", la tête tourne en permanence, sans effectuer le moindre arrêt afin de prendre les photos le plus vite possible, sur une scène de reportage par exemple. Ce genre de prise de vue est en général prise avec un très grand angle voire un fisheye, beaucoup moins sensible aux problèmes de vibrations. Selon le temps sélectionné pour faire un 360° complet, le temps d'exposition devra être plus ou moins court : si vous voulez par exemple faire un tour complet en moins de 6 sec. (vous pouvez choisir également 10 ou 20 sec.) alors le temps de pose ne devra pas descendre sous le 1/1500 sec. Il faudra beaucoup de lumière ! Enfin, le Mode "HDR" contient toutes les options de nombre de photos à prendre et avec quelle différence d'expo entre chaque photo.

Exemple de vitesse / temps de prise de vue : en Mode Qualité d'une de vue sphérique complète avec Nikon D7100 + 10,5mm fisheye (6 vues + 1 zénith + 2 nadir) + délai d'une seconde d'attente de stabilisation : 55 secondes !

- Une séquence est "arrêtable" à n'importe quel moment avec la touche "Pause".

2 - Note à propos du Mode "Angle" - Il existe quatre possibilités : cylindrique, sphérique, manuelle et visuelle. En mode sphérique, il est possible de forcer ou non la prise de vue du nadir.

3 - Note à propos du nombre d'images - il est possible de choisir le nombre de photos à prendre selon le rang sélectionné, pour le nadir.

4 - Note à propos de l'ordre d'une séquence (zigzag) - Il existe huit possibilités + une manuelle. Je note que la séquence 3 "Zigzag haut/bas" est intéressante pour ceux qui utilisent Autopano Giga comme logiciel d'assemblage car cette séquence fait partie du module "Importer des images" que je décris dans mon tutoriel Autopano Giga.

3 - Câble USB (compatible avec quelques boîtiers Nikon ou Canon) - Il est donc possible de commander une séquence HDR mais pour cela il faut ajouter le câble USB fourni.

Prise de vue avec exportation des données de prise de vue (fichier XML sur clef USB Roundshot)

Vous allez maintenant prendre toutes vos photos. Mais avant de récupérer votre carte mémoire, vous allez également éventuellement récupérer le fichier qui a enregistré toute la séquence de prise de vue (ordre des photos, recouvrement, etc.) afin de le fournir au logiciel d'assemblage si celui-ci le permet comme Autopano Giga par exemple. Il sait ainsi par exemple alors quelle est la séquence de prise de vue utilisée et donc il sait comment prépositionner les images les unes entre elles, même s'il n'y pas de matière première où poser des points de contrôle. Très utile pour les photos qui n'ont pris que du ciel par exemple.

Note importante ! La clef USB doit être connectée au VR Drive AVANT son démarrage.


Le menu par lequel vous allez récupérer les données s'appelle "Exporter". L'option "Papywizard" permet de récupérer le fichier XML qui contient la position de toutes les photos d'une séquence. Voilà aussi pourquoi il est prudent de "bien" nommer le programme du VR Drive.

top

 

 


Cas particulier : assemblage dans Autopano Giga avec le fichier Papywizard XML

Mon conseil - ce cas concerne le cas où vous allez prendre de nombreuses photos, sur plusieurs rangées dont certaines ne contiennent pas de matière première (ciel sans nuage) ou bien des motifs très répétitifs (architecture). Le positionnement précis des images dans le logiciel sans avoir à placer des points de contrôle va être grandement facilité. Dans les autres cas, je vous renvoie vers mes nombreux tutoriels - Autopano , PTGui, Hugin, Photomerge -.

Une fois que vous avez enregistré vos photos sur votre disque dur, que vous avez éventuellement développé vos fichiers RAW, est venu le temps de l'assemblage. Ouvrez Autopano Giga. Ouvrez le Menu > Importer des images... ou bien cliquez sur l'icône "Importer des images" de la barre de menu. Vous ouvrez alors une nouvelle fenêtre "d'assistant d'importation".

 

 

cliquez sur "Roundshot VRDrive2" pour la sélectionner puis cliquez sur "Suivant" en bas à droite. Cela ouvre une nouvelle fenêtre : "l'assistant d'importation".

 

 

1 - Chargez votre fichier XML - Notez que le fichier XML n'est pas le même selon que vous avez pris vos photos en mode HDR ou pas (donc que vous n'avez pris le même nombre de photos). Pensez à bien enregistrer un XML de chaque si vous utilisez toujours le même nombre d'étapes parce que vous utilisez le même objectif. Vous vous créerez ainsi votre bibliothèque de XML !

2 - Sélectionnez toutes les photos de la séquence - Vous allez voir qu'elles se mettent "naturellement" en place dans la fenêtre d'aperçu, juste en dessous. Ne reste plus qu'à cliquer sur le bouton "Terminer" et laisser Autopano Giga commencer son travail de pré-assemblage. Vous verrez alors l'image apparaître plutôt rapidement, dans la colonne de droite, celle des panoramas. Je vous renvoie à mes mon tutoriel Autopano Giga détaillé pour la suite...`

top

 

 

Conclusion et note !

Aujourd'hui, la tête VR Drive fait figure de référence. Ce test le confirme ! Il n'y a bien que la stabilité, surtout avec des téléobjectifs, qui pèche. Cela dit, elle est dans la moyenne des têtes panoramiques motorisées sur ce critère. Mais, contrairement au sentiment que laisse sa qualité de fabrication, cela surprend. Pas facile de faire du stable avec un seul bras vertical et du matériel en porte-à-faux... Pour le reste, que du bonheur comme on dit... pour ceux qui pourront se l'offrir c'est-à-dire malheureusement le plus souvent des pros !


Notes

 
VR Drive Roundshot
   
Qualité de fabrication
5 étoiles
 
 
Solidité
5 étoiles
   
  Stabilité 5 étoiles APN léger 5 étoiles  Téléobjectif  
 
Encombrement montée
3 étoiles
 
 
Encombrement démontée
3 étoiles
 
 
Fonctions du logiciel
5 étoiles
 
 
Rapport qualité/prix
4 étoiles
 
 
J'AIME BEAUCOUP...
  • Qualité de conception et de fabrication magnifiques
  • Solidité,
  • Stabilité avec du matériel léger,
  • Versatilité,
  • Personnalisation du logiciel : on peut presque tout faire et tout programmer à sa guise,
  • Mode Vitesse pour prise de vue très rapide (sans pause),
  • Mode HDR,
  • Puissance d'entraînement des moteurs (20 Kg),
  • Fichier d'importation XML pour Autopano Giga,
  • Possibilité de se créer un modèle fiable facilement avec Autopano Giga : fichier XML + .PANO,
  • Possibilité de commander la tête avec son iPhone ou une télécommande,
  • Produit coup de cœur !
 
 
JE REGRETTE...
  • Comme toutes les têtes motorisées, elle manque de stabilité mais ici, seulement avec de lourds et longs téléobjectifs. Il ne faut pas trop de vent !
  • Assez encombrante car la platine horizontale et le bras vertical sont solidaires (cela renforce la solidité, la stabilité et réduit le poids de l'ensemble)
  • Le bras vertical ne se retourne pas facilement,
  • Pas de cales de repères pour replacer la tête rapidement à la pupille d'entrée...
 
 
NOTE GLOBALE
9,5 / 10 (Seulement 8,5 avec téléobjectifs)
 


Mon avis :
La référence... même si je ne serais pas contre un peu plus de stabilité pour un usage gigapixels au téléobjectif et vu le prix. A propos du prix justement, il est élevé mais parfaitement "normal" compte tenu de la qualité de ce produit. C'est cher mais justifié car c'est un produit de grande classe...


Achetez la tête VR Drive Roundshot

Tête motorisée VR Drive Roundshot

   
Boutique
Prix TTC
 
   
4032,00 €
Acheter ce matériel
         

 

 

 

top

Shim
Accueil > Tests > Tête VR Drive Roundshot
shim

 

 
Affiliation Amazon
 
 

Ce site est entièrement gratuit et pourtant pratiquement sans pub. Pourquoi ? Mais parce que c'est moche ! Or il faut reconnaître que c'est lucratif et que cela fait vivre de nombreux sites Internet. Je me suis donc posé la question : que faire car ce site ne peut grandir qu'avec des revenus réguliers, comme les autres. Comment continuer à rendre l'information accessible gratuitement, ce que je fais historiquement depuis avril 2002 ?

Et bien grâce à l'affiliation : à chaque fois que vous cliquez sur les liens de ce site vers mes boutiques partenaires, ils savent que vous venez de ma part et me reversent un petit pourcentage sur ce que vous achetez : mon conseil d'achat ou tout autre chose d'ailleurs. Pensez à passer par mes liens quand vous achetez chez eux ! Cela ne vous coûte donc rien et tout le monde y gagne : vous, eux, moi !

Rejoindre le site Bushman panoramic


Vous pouvez également contribuer librement via Paypal :


 
 


Merci de votre visite et votre soutien !



 

             
  Accueil          
 

Page d'accueil   |   Sommaire  |  Nouveautés !   |   Actualité   |   Formations  |   Mentions légales   |   Me contacter

English version  

 

  Généralités Panorama Visite virtuelle Tests & tutoriels Ressources  
  Photo panoramique ?
Cadrage et composition
Projections géométriques
Le point nodal
La pupille d'entrée