Guide de la photo panoramique
Généralités sur la photo panoramique Assembler un panorama Créer une visite virtuelle Tests matériels et logiciels Liens, DVD, VOD

shim
9/14
Shim
Mise à jour le 22 janvier 2017
S'inscrire à la Newsletter

La prise de vue

Pendant la prise de vue des différentes photos de la sphère, il va falloir rester concentré. Il faut en effet penser à la double exposition en cas de rattrapage des hautes lumières, tourner ou incliner la tête panoramique, déplacer le trépied pour photographier le nadir sans le trépied... pas de quoi s'ennuyer !

 

Les points clefs si vous débutez...

Voici les points clefs à retenir sur la prise de vue d'une visite virtuelle. La suite de cette page s'adresse à ceux qui veulent en savoir davantage.

Réaliser une visite virtuelle sans trépied et à main levée est pratiquement impossible. Il faut au moins un monopode et mieux, un trépied... à moins d'utiliser une caméra 360° comme le Ricoh Theta S.

En plaçant son appareil photo sur une tête panoramique, elle-même sur un trépied, vous allez pouvoir travailler vite et bien.

Je vous explique ci-dessous comment prendre les photos si vous prévoyez d'enlever toutes traces du trépied.

Je vous explique également comment récupérer les hautes lumières à travers une porte ou une fenêtre ci-dessous.

Et n'oubliez pas de régler l'espace couleur de votre appareil photo sur "sRGB" si vous photographez en JPEG.

Points clefs suivants : Les retouches avant l'assemblage suivre

top

 



Prendre les photos...

S'il reste une dernière chose à décider avant de se lancer pour de bon dans la prise de vue c'est le choix ou non du trépied. Hormis les photographes dilettantes, mêmes les photographes qui choisissent de réaliser des visites virtuelles au coeur de l'actualité, au propre comme au figuré !, travaillent avec un fisheye circulaire mais également sur monopode. Cela permet de conserver un appareil photo à peu près à la pupille d'entrée et notamment en hauteur. On peut enfin prendre les photos et effectuer les corrections d'exposition devant les ouvertures...

A main levée ou sur trépied ?

Pivoter l'appareil photo par rapport à un repère du solLa réalisation de visites virtuelles à main levée ne peut s'envisager sérieusement que dans le cas ou vous n'avez besoin que de deux ou trois photos pour photographier la sphère complète. Et même dans ce cas là, il est préférable de monter sa rotule sur un monopode. Il est ainsi plus facile de rester à la pupille d'entrée et de conserver une solution très mobile, légère et peu encombrante. Dès que l'on a besoin de plus de photos, le trépied est indispensable.

Mon conseil ! Il est intéressant de noter que plus le trépied sera imposant et plus il occupera de place au niveau du nadir. Ce n'est pas ce que l'on souhaite généralement donc attention à son choix !

La prise de vue

Schéma de prise de vue de 8 photosPendant les préparatifs, il a été décidé du nombre du vue dont on a besoin pour faire un tour complet ainsi que du nombre de rangées. Il ne reste plus maintenant qu'à tourner / incliner l'appareil entre chaque vue selon l'angle couvert par la focale utilisée en pensant au chevauchement nécessaire à l'assemblage. Comme je l'ai montré dans la rubrique matériel et si l'on possède une tête à embase crantée, il n'y a plus qu'à tourner l'appareil jusqu'au cran suivant. Sinon cela se fait à vue sur l'écran de contrôle ou dans le viseur. Je trouve même parfois que la visée à l'œilleton a ses avantages si l'appareil n'a pas d'occulteur intégré. En effet, sur certains appareils photo numériques comme le vieux E10 Olympus, la visée est réflexe par l'intermédiaire d'un miroir semi-transparent. Si la lumière du soleil ou d'un spot entre par le viseur, elle peut largement voiler la photo comme j'en ai fait l'amère expérience !
Fort heureusement, ce n'est que rarement le cas et de toute manière, il y a plus intéressant à faire que de regarder dans le viseur : regarder autour de soi pour voir si un objet ne va pas rentrer dans le champ de la photo...
top


 

Prendre le nadir et... faire disparaître le trépied !

Nadir de la Chèvre d'Or à Eze-villagePhotographier une sphère complète pose un vrai problème à cause du trépied. Comment l'éliminer ? il existe plusieurs approches selon la nature et l'intérêt du sol, sa tête panoramique et le temps que l'on est prêt à y consacrer.
Dans une première approche, on décide de ne pas photographier le sol sous le trépied et il faut donc l'éliminer d'une manière ou d'une autre. Dans une deuxième approche, plus aboutie et surtout impressionnante, on va s'efforcer de réellement prendre une photo de ce qu'il y a sous le trépied et faire en sorte que le trépied ne se voit plus du tout dans la visite virtuelle. Le visiteur semble alors suspendu au dessus du vide. Dans certains cas comme vers le sol de la réception de l'hôtel de la Chèvre d'Or à Eze-village c'est même indispensable...

Le nadir avec trépied...

Dans notre premier cas, on ne prend pas en photo le sol sous le trépied. La photo du nadir prend donc le trépied en photo. On peut l'éliminer de deux façons :

  • En plaçant une pastille ronde à son emplacement afin de le dissimuler;
  • Ou bien bloquer le mouvement de la souris vers le bas à la limite des bras du trépied dans Panotour Pro.

Lorsque l'on choisit la première solution, il est de tradition alors d'anoter cette pastille avec son copyright et le lieu photographié. Dans tous les cas, quand on ne montre pas le sol c'est soit parce que le sol est inintéressant au possible et le photographier n'apporterait rien à la visite virtuelle. soit parce que l'on ne peut pas retourner le bras vertical pour diriger l'appareil dans le vide enfin, soit parce que l'on ne sait pas comment faire !

 

Enlever le trépied avec une pastille

On a simplement, dans Photoshop, placé une pastille sur la photo du sol afin d'y inscrire des annotations. Je ne suis pas un grand fan de cette technique. Je ne l'ai fait que pour vous montrer !

 

Mon conseil ! Je préfère de loin, quand je ne prends pas le sol en photo parce qu'il ne présente pas d'intérêt, bloquer la visite virtuelle vers le bas à la limite des branches du trépied. Je n'ai jamais trouvé très élégant cette pastille. J'explique comment faire sur mon tutoriel consacré à Panotour Pro.

Si toutefois vous ne partagiez pas mon avis, pour qu'il y est le moins de trépied possible sur la photo et donc que la pastille soit la plus petite possible, il y a trois possibilités :

  • soit photographier avec un fisheye plein format (15 mm FE en 24 x 36) et alors l'angle de champ en vertical est tellement important que la pastille est vraiment petite;
  • soit photographier avec un fisheye circulaire (8 mm FE en 24 x 36);
  • Soit rajouter une ligne de plus vers le bas, à la limite des jambes du trépied.

Le nadir sans le trépied...

C'est de loin ma solution préférée même si elle prend plus de temps à la prise de vue et devant l'ordinateur. Cela apporte une grande valeur ajoutée à la visite virtuelle si évidemment le sol présente un certain intérêt. Je me répète mais je préfère encore parfois bloquer la visite vers le bas que de montrer un sol sans intérêt.
Prendre un nadir sans trace du trépied se fait en deux temps :

  • il faut tout d'abord prendre la matière première dont vous aurez besoin ensuite;
  • Puis dans Photoshop, il va falloir faire se coïncider les deux ou trois photos et à l'aide des masques de fusion, enlever toute trace du trépied. Cela peut prendre un certain temps mais avec l'expérience, vous ne passerez pas plus de cinq minutes sur un nadir...

Voici les étapes pour prendre la matière première :

 

Prise de vue du nadir

 

1 - Prendre toutes les photos en visant à 0°;

Mon conseil !
je commence toujours par ces photos car si le temps change, si un objet passe et s'arrête dans le champ de vision, au moins j'aurai récupéré la partie la plus importante de ma sphère.

2 - Puis prendre la photo du zénith (+90°);

3 - Enfin prendre une photo vers le sol (-90°) en orientant l'appareil photo vers le sol, juste au dessus de l'axe de rotation Prendre soin de placer le bras vertical au dessus d'une des branches du trépied).

Remarque ! En moins de trente secondes en plein jour je récupère ainsi 95% de ma sphère.


Empreinte de la tête panoramique et du trépied sur la photo du nadirEn faisant comme cela, vous allez récupérer une photo vers le sol avec l'empreinte de votre tête panoramique et un bout des branches de votre trépied MAIS cette photo sera parfaitement raccord avec les autres car le trépied n'aura pas bougé dans un premier temps.
Sur cette photo, on voit très bien que 85% de la photo est vierge de trépied ou tête panoramique donc il ne manque en fait qu'un petit bout du sol pour obtenir une sphère complète.

Il va donc falloir prendre une autre photo du même endroit mais sans le trépied. Et là deux remarques importantes s'imposent :

  • Si le sol peut être du goudron ou de l'herbe très souvent en extérieur, donc très facile à reproduire avec le tampon de Photoshop, il est souvent beaucoup plus complexe en intérieur et donc il est parfaitement inenvisageable d'utiliser le dit tampon ! Voir le sol de la réception de la Chèvre d'Or un peu plus haut ou un beau tapis Persan.
  • Si l'on voit souvent des tutoriels où le photographe prend la dernière photo à main levée, en tendant le bras, approximativement à la hauteur des premières photos, comment faire lorsque le temps de pose est long comme dans une église, en intérieur un peu sombre, etc. ?

Une seule solution, utiliser le même trépied sur cette même tête panoramique mais en décalant un peu le trépied par rapport au sol.

 

Prise de vue du nadir en décelant le trépied

La flèche vers la gauche de la photo 5 indique le sens de déplacement de mon trépied, une fois mon bras vertical retourné au dessus du vide et une fois avoir pris soin de poser une pièce de monnaie juste sous ma colonne centrale de trépied comme repère à l'étape 4.


4 - Vu de profil, l'appareil photo pointe bien vers le sol et est bien placé juste au dessus de l'axe de rotation. L'appareil photo est toujours placé à la pupille d'entrée de son objectif. Je prends donc une photo.

4 bis - Placez une pièce de monnaie comme repère au sol, juste sous la colonne centrale du trépied, donc AVANT d'avoir bougé le trépied. Cela représente l'axe de rotation de la tête mais aussi celui de la pupille d'entrée de l'objectif.

5 - Ensuite, retournez le bras vertical de la tête panoramique à 180° - voilà pourquoi c'est si important et que j'en parle déjà à la page têtes panoramiques sphériques ! L'appareil photo est maintenant suspendu au dessus du sol MAIS IL EST TOUJOURS A LA MEME HAUTEUR et TOUJOURS SUR LE TREPIED DONC STABLE SUR DE LONGS TEMPS DE POSE. En retournant le bras vertical à 180°, j'ai déplacé la pupille d'entrée de mon objectif de XX cm. Et bien je vais maintenant déplacer tout mon trépied des mêmes XX cm mais dans le sens inverse afin de replacer mon objectif là où il était, à la pupille d'entrée de la sphère en 3D en visant la pièce de monnaie. Je reprends une photo (4 bis).

Mon conseil ! Pour repositionner précisément mon objectif, je n'ai plus qu'à regarder dans le viseur de mon reflex ou en utilisant le liveview et positionner la pièce de monnaie parfaitement au centre de mon viseur.

 

Prise de vue du nadir à l'aide d'une pièce de monnaie

Là où il y avait mon trépied et ma tête panoramique, j'ai maintenant photographié le sol et les feuilles sont là pour le prouver. En encart, on voit la pièce de monnaie qui me sert de repère.

 

Je prends ma dernière photo (ci-dessus à droite)... Lors de la prochaine étape de préparation et de retouches de mes photos, je n'aurai plus qu'à prendre la matière première du sol pour la coller sur ma photo précédente du nadir (étape 3) avec Photoshop - retirer la tête panoramique du nadir Suivre. C'est assez simple avec les masques de fusion si le travail a été bien fait lors de la prise de vue.

top




La double exposition

Cette partie demande un minimum de concentration. Pendant la phase de mesure de la lumière il a peut-être été décidé d'apporter une correction d'exposition pour rattraper les hautes lumières qui risques d'être vraiment "cramées". Il faut donc penser à faire une photo avec le temps de pose de base puis une seconde avec la correction d'1,5/2 diaphragmes. Attention à ne pas bouger le trépied pendant cette phase ni la tête panoramique. L'assemblage des deux photos en sera d'autant plus simple. L'exposition est toujours réalisée en mode manuel et les corrections d'exposition doivent se faire en changeant la vitesse et non le diaphragme pour éviter les problèmes d'assemblage.

Toute la matière première est maintenant sur la carte mémoire et il faut développer les fichiers RAW, apporter d'éventuelles corrections, coller les deux photos du nadir et coller les éventuelles photos prises au niveau des fenêtres et ouvertures :


Page suivante 10/14 : les retouches avant l'assemblage suivre


pointilles



 
  Autopano Giga 4.0

Autopano Giga 4.4

238,80 € ttc

 

Offrez-vous le meilleur logiciel d'assemblage!
Lire mon tutoriel détaillé Suivre

     
  Panotour Pro 2.5

Panotour Pro 2.5

478,80 € ttc

 

Et tant qu'à faire, le meilleur logiciel de visites virtuelles!
Regardez mes 3h de vidéos gratuites

     
  Gobi + Eben

Pack
Bushman Panoramic

421,35 €

  Pack tête Gobi + positionneur Yetti + trépied Eben (Bushman Panoramic) : -12% ! + REMISE de 5% supplémentaire depuis ce site - votre code : AF2017
Lire mon test complet Suivre
       

top

Shim
shim

 

 
Affiliation Amazon
 
 

Ce site est entièrement gratuit et pourtant pratiquement sans pub. Pourquoi ? Mais parce que c'est moche ! Or il faut reconnaître que c'est lucratif et que cela fait vivre de nombreux sites Internet. Je me suis donc posé la question : que faire car ce site ne peut grandir qu'avec des revenus réguliers, comme les autres. Comment continuer à rendre l'information accessible gratuitement, ce que je fais historiquement depuis avril 2002 ?

Et bien grâce à l'affiliation : à chaque fois que vous cliquez sur les liens de ce site vers mes boutiques partenaires, ils savent que vous venez de ma part et me reversent un petit pourcentage sur ce que vous achetez : mon conseil d'achat ou tout autre chose d'ailleurs. Pensez à passer par mes liens quand vous achetez chez eux ! Cela ne vous coûte donc rien et tout le monde y gagne : vous, eux, moi !

Rejoindre le site Bushman panoramic


Vous pouvez également contribuer librement via Paypal :


 
 


Merci de votre visite et votre soutien !



 

             
  Accueil          
 

Page d'accueil   |   Sommaire  |  Nouveautés !   |   Actualité   |   Formations  |   Mentions légales   |   Me contacter

English version  

 

  Généralités Panorama Visite virtuelle Tests & tutoriels Ressources  
  Photo panoramique ?
Cadrage et composition
Projections géométriques
Le point nodal
La pupille d'entrée