Guide de la photo panoramique
Créer une visite virtuelle
Créer une visite virtuelle
   
     
   
   
   
Quel objectif ? Mes conseils...
    arrow Sur quels critères choisir ? - MàJ
      Quel objectif photo choisir ?
   
   
   
     
   
   
   
   
     
   
   
   
    L'assemblage des images : les logiciels
   
   
     
   
    Diffusion locale / en ligne
    Visualiser la visite virtuelle
   
    Mes formations professionnelles
     

 

Généralités sur la photo panoramique Assembler un panorama Créer une visite virtuelle Tests matériels et logiciels Liens, DVD, VOD

shim
3/14
Shim
Mise à jour le 19 octobre 2019

Sur quels critères choisir son objectif ou son appareil 360 pour réaliser une visite virtuelle ?

Maintenant que vous savez combien de photos vous devez prendre pour obtenir quelle qualité finale, il vous reste à bien choisir votre objectif idéal ou votre solution tout en un comme le nouveau Ricoh Theta Z1. Voici quelques éléments pour choisir...

Objectif fish-eye 8 mm SamyangDès que l'on parle choix d'objectif, on pense tout de suite et en premier à la qualité optique de celui-ci. C'est évidemment très important mais il est clair également que d'autres critères sont à prendre en compte lorsque l'on souhaite réaliser une visite virtuelle.
Certains critères comme la "qualité" et la "beauté" des aigrettes sont totalement subjectifs mais d'autres comme la qualité et la facilité d'assemblage sont bien plus "objectifs". Or tous les objectifs ne sont pas égaux sur ces critères. Les 8 et 7,5 mm fish eye Samyang, les fish eye Nikkor 8-15 mm ou Canon, le 10-17 mm Pentax et le 8 mm Sigma fish eye sont les meilleurs sur ces derniers critères. Et contrairement à une idée reçue, les 14 mm Canon et Nikkor sont nettement plus compliqués à assembler correctement... Quant au Ricoh Theta SC et son 0,75 mm F2.0, il faut le prendre dans son ensemble et accepter sa qualité telle quelle car il fait évidemment partie intégrante du concept. Notons que le nouveau Ricoh Theta Z1 sorti en mai 2019 améliore grandement les choses avec son nouveau capteur plus grand et ses objectifs bien plus performants.

top

 

 


Qualité de l'objectif, distorsions optiques, etc.

Une chose très "étonnante" veut que le photographe panoramiste cherche à assembler ensemble la partie la moins bonne de l'image, ses bords ! C'est le principe même de la photo par assemblage mais c'est effectivement là que se concentrent tous les défauts d'un objectif :

  • Le vignetage (assombrissement des coins), gros défaut parfois;
  • Le chromatisme (frange colorées);
  • La perte de netteté par rapport au centre de la photo et surtout...
  • Les distorsions, plus compliquées voire, dans certains cas, impossible à rattraper, en plus de la déformation fish eye.

Auxquelles s'ajoute la forme des aigrettes créées lorsque l'on photographie une source lumineuse directement... ce qui ne manque pas d'arriver quand on photographie sur 360° - le soleil ou les spots encastrés dans le plafond - !

La qualité optique

Presque tous les objectifs du marché sont aujourd'hui au minimum bons sauf celui du Ricoh Theta SC, seulement moyen. Le nouveau Theta Z1 est nettement meilleur. Certains sont évidemment excellents et c'est très important en photo panoramique. Pour ce qui est de la création d'une visite virtuelle, je suis moins formel : une bonne optique suffit sauf si vous voulez offrir un niveau de zoom confortable. Le cas du Ricoh Theta SC est un peu différent car il s'agit surtout d'un concept tout en un très simple d'emploi. La qualité n'est pas au rendez-vous mais peut cependant largement suffire dans certains cas où l'on a besoin de faire de très nombreux panoramas très rapidement. Notons tout de même que tout en conservant la simplicité du concept, la version 2019 du Ricoh Theta, le Z1, améliore très nettement la qualité. Google recommandait par exemple à ses photographes la version SC pour le programme Google Streetview donc il en sera de même avec la version Z1.
La plupart du temps on travaillera avec le diaphragme très fermé pour avoir un maximum de profondeur de champ et pourra voir alors apparaître les effets de la diffraction c'est-à-dire une légère perte de netteté. (Ce n'est pas si grave car il est possible de rattraper cela avec une sur-accentuation).

Voici dans un tableau récapitulatif  le fruit de mes tests...


Tableau récapitulatif des objectifs fish eye

 
Objectifs
Qualité Prix TTC
 
Nikkor 10,5 mm DX
750 €
 
Nikkor 8-15 mm FE
1350 €
    Canon 8-15 mm FE 1150 €
 
Pentax 10-17 mm FE
400 €
 
Sigma 4,5 mm FE
815 €
   
Sigma 8 mm FE
800 €
   
Sigma 15 mm FE
600 €
   
Samyang 7,5 mm 2,8
250 €
    Samyang 8mm f2,8 280 €
    Ricoh Theta SC 220 €
    Ricoh Theta Z1 - New 1000 €
         


Les distorsions optiques

distorsions à l'assemblagePratiquement tous les objectifs déforment (On parle plutôt de distorsions sauf pour les fish eye) les images. Or, hormis en photo d'architecture, c'est rarement gênant. En revanche, lorsque l'on assemble des photos ensemble, cela peut devenir très handicapant car l'assemblage n'est alors pas parfait comme on peut le voir sur l'exemple ci-contre à droite. Ce défaut de l'objectif se matérialise par un non-alignement parfait des deux photos. Si l'on incrimine le réglage du point nodal, c'est en fait bien souvent dû à un autre défaut sournoisement caché dans la formule optique : les distorsions. Selon le logiciel d'assemblage que vous allez utiliser cela peut devenir réellement important.
Lorsque l'objectif possède beaucoup de distorsions optiques, il est fréquent de voir des assemblages de lignes droites, notamment, imparfaits avec la plupart des logiciels d'assemblage. Les droites ne se chevauchent pas parfaitement. Il faut donc faire des retouches après l'assemblage dans Photoshop. C'est peut-être encore plus important en visite virtuelle car on assemble les photos prises dans tous les sens. Moins l'objectif possède de distorsions résiduelles (bien cachées derrière la grosse déformation due au principe optique de l'objectif fish eye !), et plus l'assemblage sera parfait du premier coup, sans besoin de retouches.
Vous pensez bien que tous les objectifs ne sont pas logés à la même enseigne et il y a de tout ! Du très piqué très distordu, très piqué et très peu distordu, assez bon mais peu distordu, etc.

Mon avis - Je préfère une optique un peu moins piquée mais sans distorsions car je sais que l'assemblage sera bon du premier coup !



Remarques concernant les distorsions des objectifs

Avec mon expérience de formateur qui voit donc défiler de nombreux couples appareil photo / objectifs - Canon, Nikon, Sigma, Tamron, Samyang pour l'essentiel -, je sais maintenant qu'il est impossible de savoir par avance si un objectif ou un zoom va s'assembler correctement. Il existe plusieurs cas, qui dépendent eux-mêmes beaucoup du logiciel d'assemblage choisi :

A - L'objectif possède ou non des distorsions mais elles sont faciles à corriger directement par le logiciel. Il n'est donc pas besoin de préparer les photos avant l'assemblage. Le panorama est alors souvent parfait sans retouches ultérieures nécessaires.
B - L'objectif possède des distorsions qui s'assemblent mal directement mais très bien une fois corrigées avec Lens Correction de Camera Raw ou Lightroom par exemple, avant l'assemblage. L'image assemblée nécessite rarement des retouches dans Photoshop ou bien celles-ci sont très faciles à corriger. Le plus fréquemment...
Cassure de lignesC - L'objectif possède des distorsions dites en moustaches ou chapeau de gendarme, les plus retorses, et qu'elles soient corrigées avant l'assemblage ou pas ne change pas grand-chose le plus souvent. L'assemblage final possède de nombreux d’artefacts d'assemblage - sous la forme de cassure dans les lignes par exemple comme le montre l'illustration ci-dessus -. Même avec un rendu multicalques dans Photoshop, il est parfois très compliqué de "récupérer" la photo panoramique. Dans ce dernier cas, je conseille "vivement" à mes stagiaires de changer d'objectif pour réaliser des visites virtuelles régulièrement.

Remarque ! Un objectif très piqué et bon pour la photo classique peut être très mauvais pour l'assemblage d'images.

Avec cette même expérience je sais qu'il faut absolument essayer l'objectif de ses rêves avant de l'acheter si l'on décide de s'en servir pour faire régulièrement de la photo panoramique par assemblage. Non il n'existe aucune règle ! Non les objectifs fixes ne sont pas forcément meilleurs que les zooms - du seul point de vue des distorsions je le rappelle -. Non les objectifs de marques ne sont pas forcément meilleurs que les objectifs multimarques, toujours du seul point de vue qui nous intéresse ici : les distorsions optiques et donc le nombre d'artefacts d'assemblage dans le panorama final.


Mon conseil ! Je pense donc que la nature des distorsions d'un objectif est le point essentiel à surveiller lorsque l'on souhaite réaliser de nombreux panoramas par assemblage. Il est vrai que c'est tout de même de moins en moins le cas avec les dernières versions de PTGui 11. En effet, les photographes ne se rendent pas tous compte qu'il s'agit du principal point d'échec d'un assemblage panoramique, contrairement au point nodal, qui dans le cas où il n'y aura pas de premier plan sera sans réelle importance. Si vos assemblages ne sont pas parfaits, regardez aussi du côté de vos objectifs plutôt que du réglage de votre tête panoramique !

 

Qualité d'assemblage d'objectifs fish eye

 
Objectifs
Distorsions/
facilité d'assemblage
 
Nikkor 10,5 mm FE
 
Nikkor 8-15mm FE
    Canon 8-15 mm FE
 
Pentax 10-17mm FE
 
Sigma 4,5 mm FE
   
Sigma 8 mm FE
   
Sigma 15 mm FE
   
Samyang 7,5 mm FE
    Samyang 8mm f2,8 FE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Qualité d'assemblage de courtes focales

 
Objectifs
Distorsions/facilité d'assemblage
 
Nikkor 10-24 mm DX
 
Nikkor 12-24 mm
 
Nikkor 14 mm
 
Canon 14 mm II
 
Sigma 10-20 mm DG
   
Sigma 12-24 mm DG
   
Tamron 10-24 mm Di II
   
Samyang 14 mm
       

 

 

 

 

 

 

 

 

top

 

 


Les aigrettes sur les sources lumineuses

Lorsque l'on photographie des intérieurs, un détail attire souvent mon attention sur les sources lumineuses : les aigrettes ! C'est ce qui leur donne un aspect étoilé. Leur forme dépend du nombre de lamelles dans le diaphragme, de leur épaisseur et de leur position dans l'optique. Elles sont donc plus ou moins nombreuses et esthétiques, selon moi.


Aigrettes sur photos de sources lumineusesAigrettes sur photos de sources lumineuses

Aigrettes sur photos de sources lumineuses ici un Canon 35 mm F1,4. Notez que les aigrettes s’affinent en s'éloignant du point lumineux ce qui est plutôt élégant. Ci-dessous, je vous montre d'autres aigrettes, "moins" belles... si une aigrette peut être belle ou moche !!!



Nombres de lamelles, Bokeh et aigrettes...

Aujourd'hui, l'ingénieur qui doit choisir une formule optique et la construction de son nouvel objectif doit faire un choix cornélien - ni plus ni moins ! Soit il place beaucoup de lamelles dans son diaphragme (à partir de 9) et l'objectif offrira un joli Bokeh c'est-à-dire un joli flou de second plan, même quand le diaphragme est fermé. (Le Bokeh à pleine ouverture est toujours plus beau car le diaphragme est totalement ouvert donc rond par définition.) Soit il réduit ce nombre à 7 ou 8 et alors l'objectif offrira de jolies aigrettes, pas trop nombreuses, sur les sources lumineuses ponctuelles mais au détriment d'un "beau" Bokeh progressif lorsque l'on ferme le diaphragme. Les "beaux" flous ou les aigrettes, il faut choisir !

Aigrettes
Bokeh

Lire mon article sur les aigrettes sur mon blog suivre


Voici quelques exemples d'aigrettes récupérés pendant mes stages...

Toutes ces photos ont été prises avec un diaphragme fermé c'est-à-dire à F8,0 ou F11,0.

 

Aigrettes du Nikkor 10,5mm Fish Eye   Aigrettes du Nikkor 16mm Fish Eye
     
Aigrettes du Canon 15mm Fish Eye   Aigrettes du Canon 8-15mm Fish Eye
     
Aigrettes lumineuses du fish eye Canon 15 mm   Aigrettes lumineuses du fish eye Pentax 10-17 mm
     
Aigrettes du Sigma 8mm Fish Eye   Aigrettes du Sigma 15mm Fish Eye
     
Aigrettes du Samyang 8mm Fish Eye  
     

pointilles



En résumé, mes conseils pour choisir votre objectif fish eye...

Comme par construction les deux objectifs en vis à vis des appareils 360 ne sont pas exactement au point nodal, il faut faire attention à la façon dont on le place dans la pièce pour éviter les raccords disgracieux.
Les focales très courtes orthoscopiques (non fish eye) sont toutes très distordues aujourd'hui à cause des lentilles asphériques introduites dans les formules optiques et obligent à prendre au moins deux rangées de photos : j'évite même avec PTGui ou Autopano qui savent pourtant les assembler correctement.
Les fish eye s'assemblent eux, au minimum très correctement, et parfois même parfaitement. C'est presque une gageure avec des images aussi déformées. Oui, mais une déformation n'est pas une distorsion ! À ce titre on peut citer le méconnu et génial Pentax 10-17 mm fish eye pour capteur APS-C comme les géniaux Pentax K70 ou KP, le magnifique Nikkor 8-15 mm fish eye pour les capteurs 24x36 Nikon (D850, D810, D750, D610) tout comme les capteurs Nikon APS-C (D7200, D7500 ou D5300), le Canon 8-15 mm fish eye Canon pour capteur 24 x 36 Canon et sans oublier les étonnants Samyang 7,5 et 8 mm fish eye et le Sigma 8 mm f2,8 fish eye. Ces optiques sont au-dessus du lot pour ce qui nous intéresse ici, leurs distorsions (et accessoirement sont parfois très piquées). Assembler un panorama 180 x 360 ° sans artefact d'assemblage n'est pas exceptionnel avec ces six optiques !

Objectifs fish eye Canon et Nikkor

Avec les autres, il y aura plus ou moins d’artefacts d'assemblage et parfois franchement trop pour qui veut réaliser régulièrement des visites virtuelles.
Les trois bonnes surprises viennent des 4,5 mm 7,5 mm et 8 mm Samyang pour capteur APS-C ou 4:3. En effet, pour moins de 300 €, la qualité optique est suffisante sans égaler les marques de références et la qualité d'assemblage également. Incroyable à ce prix ! Notez également que la profondeur de champ est sans limite car les focales sont très courtes et que la mise au point, manuelle, est très douce et onctueuse. Leurs inconvénients : des aigrettes grossières et une sensibilité au flare au-dessus des "grandes" marques. Leur rapport qualité/prix reste tout bonnement incroyable !

 

Page suivante 3/16 : mes objectifs préférés... suivre


pointilles

 


 
 

PDF N° 1 :
Le point nodal v2.0

12,90 €

 

Mes guides pratiques en livre numérique - N° 1 !
"Trouver le point nodal avec précision en moins d'une heure" ... que vous photographiez un simple panorama ou réalisiez une photo 360° - PDF de 102 pages -
Tous niveaux - Dernière mise à jour 2.1 de janvier 2019 - En savoir plus... Suivre

     
  Panosociety

Nouveau partenariat

Panosociety.com
& Arnaud Frich

Remise de 5% *

 

* Achetez votre matériel Nodal Ninja, mâts télescopiques, Ricoh Theta chez Panosociety.com et bénéficiez d'une remise de 5% depuis ce site !

     
  Panosociety

Nouveau partenariat

3DVista
& Arnaud Frich

Remise de 5% *

 

* Achetez Virtual Tour Suite Pro chez 3DVista et bénéficiez d'une remise de 5% depuis ce site !

 

top

Shim
shim

 

 
Affiliation Amazon
 
 
Ce site est entièrement gratuit et pourtant pratiquement sans pub. Pourquoi ? Mais parce que c'est moche ! Or il faut reconnaître que c'est lucratif et que cela fait vivre de nombreux sites Internet. Je me suis donc posé la question : que faire car ce site ne peut grandir qu'avec des revenus réguliers, comme les autres. Comment continuer à rendre l'information accessible gratuitement, ce que je fais historiquement depuis avril 2002 ?   Et bien grâce à l'affiliation : à chaque fois que vous cliquez sur les liens de ce site vers mes boutiques partenaires, ils savent que vous venez de ma part et me reversent un petit pourcentage sur ce que vous achetez : mon conseil d'achat ou tout autre chose d'ailleurs. Pensez à passer par mes liens quand vous achetez chez eux ! Cela ne vous coûte donc rien et tout le monde y gagne : vous, eux, moi !
     
 
     
Rejoindre le site Bushman panoramic  


Vous pouvez également participer librement via Paypal / CB :


 
 


Merci de votre visite et votre soutien !



 

           
  Accueil        
 

Page d'accueil   |   Sommaire  |  Nouveautés !    |   Formations  |   Mentions légales   |   Me contacter

English version

 

  Généralités Panorama Visite virtuelle Tutoriels logiciels Tests matériel
  Photo panoramique ?
Cadrage et composition
Projections géométriques
Le point nodal
La pupille d'entrée
Ressources

Mes PDF - MàJ
DVD
VOD
Livres panoramiques
Liens internet