Guide de la photo panoramique
Généralités sur la photo panoramique Assembler un panorama Créer une visite virtuelle Tests matériels et logiciels Liens, DVD, VOD

shim
7/14
Shim
Mise à jour le 11 août 2017

Préparatifs pour la prise de vue

Comme il s'agit de prendre correctement toute une sphère avec une sacrée définition, il est préférable, pour celui qui réalise souvent des visites virtuelles, de se faire une check-list de préparatifs. Vous oubliez un point comme la mise au point et votre visite virtuelle est à refaire...


Ma visite de la grotte Chauvet - Prise de vue haute définition

 

Reste maintenant à préparer la prise de vue ce qui oblige à prendre un certain nombre de décision d'ordre esthétique et d'autres bien plus terre à terre... C'est bien avant que se décide la focale que l'on va utiliser, c'est maintenant que se décide le point de vue de la future visite virtuelle, que se réalise la mise en place du boîtier à la pupille d'entrée ainsi que la mise à niveau de la rotule ou encore se décide la profondeur de champ à adopter....

 

Les points clefs si vous débutez...

Voici les points clefs à retenir sur les préparatifs avant la prise de vue d'une visite virtuelle. La suite de cette page s'adresse à ceux qui veulent en savoir davantage.

En visite virtuelle, surtout si elle est complète, il n'y a pas à proprement parlé de cadrage donc l'endroit où l'on se place est très important. Un conseil : évitez de vous placer tout le temps au centre de la pièce.

Où se placer dans une pièce pour réaliser des visites virtuelles Notez que je ne me suis pas placé au milieu de la pièce...

La mise au point est très importante car elle ne doit pas être modifiée sous peine de mauvaise qualité d'assemblage. Vous la faites une fois pour toute, en jouant avec la profondeur de champ en fermant votre diaphragme vers F11,0. Sur ce critère, les capteurs APS (Nikon D7200 ou Sony Alpha 6000 par exemple) sont favorisés. Désactivez l'autofocus.

Gestion des couleurs - Pensez à bien choisir l'espace couleur sRGB si vous photographiez en JPEG. Indispensable !

Pensez à bien mettre votre tête à l'horizontale (même si ce n'est pas si déterminant que cela lorsque vous prenez une sphère complète).

Enfin, je vous invite plus que vivement à bien régler votre tête panoramique c'est-à-dire à bien placer la pupille d'entrée (également appelée point nodal) de votre objectif au dessus de l'axe de rotation - réglage de la pupille d'entrée suivre INDISPENSABLE !

Points clefs suivants : La mesure de la lumière suivre

top

 

 

 

Choix du cadrage

Dans une visite virtuelle, surtout en 180° x 360°, on montre toute une scène. Il n'y a donc pas à proprement parler de cadrage mais plutôt la notion de point de vue. Celui-ci devient primordial. Selon le point de vue choisi, la visite virtuelle pourra être "ennuyeuse" ou pas. Il est important de choisir également ici l'objectif que l'on va utiliser...


Choix du point de vue

Puisque si vous réalisez une visite virtuelle complète vous allez tout montrer, l'endroit où vous allez vous placer devient très important. J'ai donc deux remarques à partager :

  • Il est préférable de ne pas toujours se placer au centre d'une pièce car c'est ennuyeux à la longue. Varier les points de vue permet aux visites virtuelles d'offrir un "mouvement de caméra" différent à chaque fois.
  • Le choix du sujet et de la lumière est peut-être encore plus primordial - si c'est possible ! - qu'en photo classique comme nous l'avons vu car toutes les photos doivent recevoir la même quantité de lumière. Attention aux grands écarts de luminosité entrée l'intérieur et l'extérieur d'une pièce à moins de vous offrir le dernier Nikon D810 dont la dynamique du capteur, en 24x36, est sûrement la plus grande actuellement (14,7 EV).

Astuce ! il y a toujours un moment où les lumières intérieures et extérieures s'équilibrent... comme le montrent les images ci-dessous.

Voilà bien là les seuls points où le photographe redevient un peu photographe voire réalisateur de cinéma et non seulement un technicien rigoureux !

A quelle heure ?

Juste une remarque qui fait suite à une question que l'on me pose souvent : comment je fais pour avoir certaines lumières crépusculaires ? Juste en attendant le moment propice c'est-à-dire celui où la lumière du jour et celles des éclairages publics s'équilibrent ! Cela ne dure jamais très longtemps donc il faut être là... avant !
Voici par exemple une photo d'intérieur, vers une fenêtre, où l'heure est primordiale si l'on ne veut pas avoir à récupérer des hautes lumières totalement "brûlées" en faisant du HDR :

 

Déséquilibre sévère entre les lumières d'une pièce et l'extérieur   Equilibre entre les lumières intérieures et extérieures
     
En prenant la photo dans l'après-midi, la quantité de lumière extérieure est vraiment trop forte par rapport à l'intérieur de mon bureau. La zone de la fenêtre est totalement sur-exposée et une dynamique élevée ne changerait rien à l'affaire tant l'écart est important...
 
En prenant cette fois-ci la photo en fin d'après-midi, la quantité de lumière extérieure est équilibrée par rapport à l'intérieur de mon bureau. La zone de la fenêtre est en harmonie avec mon bureau (à part la température de couleur, très facile à modifier dans Camera Raw...).

top

 

 

 

Réglages de l'objectif

Lorsque l'on cherche à prendre en photo une sphère complète, deux réglages sont très importants sur l'objectif : la mise au point et le choix de la profondeur de champ. Le deuxième a une grosse influence sur le premier comme nous le verrons ci-dessous.

Choix de la mise au point

Mise au point sur un objectif Si on a appris que la focale pouvait être modifiée sur un zoom et bien il faut également faire très attention à la mise au point en photographie panoramique par assemblage.

Remarque importante ! En effet, même si c'est presque imperceptible à l’œil nu, il y a bien une très légère variation de focale quand on modifie légèrement la mise au point. Cette variation n'est que de quelques pixels or c'est fondamental dans ce cas présent. Le logiciel d'assemblage ne retrouve plus exactement au même endroit les mêmes détails appartenant à deux photos consécutives et il ne peut donc les coller ensemble parfaitement. Un peu comme une distorsion en moustache ou comme si l'objet avait bougé.

Mes conseils ! Donc une fois que l'on a réalisé la mise au point, il n'est plus pensable de vouloir en changer dans le cas où vous souhaiteriez un assemblage de haute définition or projets artistiques souhaités. Une exception : la réalisation de projet gigapixels car là, on est obligé de modifier légèrement le point entre deux rangées de photos car plus la tête s'incline et plus le sujet est proche, surtout à 300 ou 600 mm de focale. Dans les faits ce n'est finalement pas gênant alors.
Enfin, lorsque l'on photographie au fisheye donc avec une focale très courte, la profondeur de champ est telle qu'à F11,0, on travaille presque tout le temps avec une mise au point vers 1 m et on est net de l'infini à 0,50m ! Il n'y a donc pas besoin de refaire la mise au point comme avec un téléobjectif ou même un 50mm.

Choix de la profondeur de champ

Comme toutes les images devront être prises avec la même mise au point (voir ci-dessus), il ne sera pas possible de faire varier la profondeur de champ sur une même photo. Pour choisir sa zone de netteté on aura donc recours à la profondeur de champ des objectifs et parfois à l'hyperfocale si l'on souhaite un maximum de profondeur de champ. Avec un fisheye, à l'hyperfocale c'est-à-dire vers 1 m de mise au point avec un 8 ou 10 mm de focale, on est naturellement net de l'infini à 50 cm à F11,0 / F16,0.
Avec un fisheye, le problème de la mise au point et de la profondeur de champ sera donc vite réglé ! On peut presque utiliser en permanence la même mise au point et le même diaphragme. Pratique même si on perd peut-être un peu de piqué à cause de la diffraction, piqué que l'on récupérera d'ailleurs avec une sur-accentuation.

Mon conseil ! Si votre photo est piquée parce que vous avez utilisé le diaphragme optimal mais que la profondeur de champ est insuffisante, vous n'arriverez jamais à rattraper ce manque de netteté avec une sur-accentuation. La diffraction, si ! Je préfère une photo nette mais moins piquée car cela se rattrape beaucoup mais pas l'inverse...

top



 


Mise à niveau de la rotule et de l'appareil photo

Niveau à bulleLa mise à niveau de la tête panoramique est très important comme nous l'avons vu sur la page consacrée au trépieds et embases de mise à niveau. Elle peut être effectuée grâce aux réglages des branches du trépied, grâce à l'inclinaison de la branche centrale de certains trépieds photo ou encore grâce à embase de mise à niveau.

Sur le trépied

Monter et descendre les branches du trépiedSi l'on ne possède aucun accessoire de mise à niveau particulier, la mise à niveau de la tête panoramique s'effectue en jouant, tout à fait classiquement, sur le réglage indépendant de chaque bras du trépied. Il suffit de monter et descendre chacune des trois branches du trépied afin de mettre à niveau la rotule. Ce n'est guère pratique et précis quand on a besoin d'aller vite ...

Sur la colonne centrale du trépied

Peu de trépieds offrent cette possibilité pourtant extrêmement pratique - voir page trépieds et embases de mise à niveau Suivre. Il suffit de desserrer une seule vis, sur le côté ou sous la colonne centrale, pour déverrouiller la colonne centrale qui peut alors s'incliner sur 15° en moyenne. Il est alors très facile de placer sa tête panoramique parfaitement à l'horizontal. On place un niveau à bulle double axes sur la base de la rotule et le tour est joué !
Les trépieds Gitzo de la série LVL offre cette possibilité. Imaginez quand cette qualité est couplée à la légèreté et la stabilité du carbone ! Enfin, les trépieds Manfrotto, on maintenant à leurs catalogues deux colonnes centrales réf. 555B et 556B adaptables pratiquement à l'ensemble de leur gamme. Ces colonnes centrales, qui peuvent monter et descendre sur 20/30 centimètres, possèdent une demi-boule de 50 mm de diamètre et d'un niveau à bulle placée au sommet des dites colonnes. Le verrouillage/déverrouillage s'effectue à l'aide d'une poignée située à l'extrémité inférieure de la colonne centrale. Il en est de même pour les trépieds Benro avec les colonnes ALC.

Mon conseil ! non seulement c'est plus pratique mais en plus cela ne prends pas de place sur la photo du nadir. L'empreinte au sol est minimale comme nous le verrons plus loin...

Sur une platine de mise à niveau

EZ-Leveler IIIl en existe plusieurs sur le marché. Manfrotto en a confectionné plusieurs : la base de mise à niveau réf. 338, pratique mais lourde et encombrante et la boule de mise à niveau, réf. 438. C'est moins pratique et toujours lourd pour ce que c'est. En revanche, par sa largeur imposante, cela permet une grande stabilité mais est pratiquement à proscrire dans le cas de la prise de vue de visite virtuelle car leur largeur imposante se voit un peu trop sur la photo du nadir. C'est pourquoi, l'embase Novoflex MBLA est intéressante car elle est de petite taille (70mm) et donc parfaitement compatible avec les têtes Nodal Ninja. Pour mettre à niveau la rotule panoramique, il suffit de jouer avec les trois vis placées à 120°. Aujourd'hui, je privilégie tout de même la solution de la colonne centrale inclinable.

top

 

 


Fixation de l'appareil photo à la pupille d'entrée

L'appareil photo à la pupille d'entréePour réaliser un assemblage parfait à - presque ! - tous les coups, il faut une combinaison de deux choses :

  • il est vivement conseillé de placer son appareil photo au point de rotation idéal en tenant compte de la focale utilisée (et, je le rappelle, de ne pas changer la mise au point pendant la série). Il est courant de parler de point nodal pour le nommer mais il s'avère que ce n'est pas exact. Le terme exact est la pupille d'entrée...
  • Et il est indispensable de photographier avec un objectif ayant très peu de distorsions optiques en moustaches.

Pour placer l'appareil photo idéalement, on le fixe sur une tête panoramique dite sphérique - photo ci-contre - comme on l'a vu page précédente : les têtes panoramiques et comme je l'explique sur la page consacrée à la pupille d'entrée.

Astuce ! lors de projet gigapixels, avec de longues focales, il n'est pas aussi nécessaire d'être à la pupille d'entrée mais de toutes façons, la pupille d'entrée se trouve souvent prêt du point de fixation du téléobjectif.


En savoir plus...

Les têtes panoramiques Suivre

Le point nodal Suivre


Page suivante, nous allons étudier la mesure de la lumière dans le cas particulier de la création de visites virtuelles sur 180 x 360° :

 

Page suivante 8/16 : la mesure de la lumière suivre


pointilles

 


 
 

Nouveauté 2017 !

16,99 €

 

Mon premier PDF 75 pages : "Trouver le point nodal avec précision en moins d'une heure"
En savoir plus... Suivre

     
  Panotour Pro 2.5

Panotour Pro 2.5

478,80 € ttc

 

Et tant qu'à faire, le meilleur logiciel de visites virtuelles!
Regardez mes 3h de vidéos gratuites

     
  Gobi + Eben

Pack
Bushman Panoramic

421,35 €

  Pack tête Gobi + positionneur Yetti + trépied Eben (Bushman Panoramic) : -12% ! + REMISE de 5% supplémentaire depuis ce site - votre code : AF2017
Lire mon test complet Suivre
       

top

Shim
shim

 

 
Affiliation Amazon
 
 

Ce site est entièrement gratuit et pourtant pratiquement sans pub. Pourquoi ? Mais parce que c'est moche ! Or il faut reconnaître que c'est lucratif et que cela fait vivre de nombreux sites Internet. Je me suis donc posé la question : que faire car ce site ne peut grandir qu'avec des revenus réguliers, comme les autres. Comment continuer à rendre l'information accessible gratuitement, ce que je fais historiquement depuis avril 2002 ?

Et bien grâce à l'affiliation : à chaque fois que vous cliquez sur les liens de ce site vers mes boutiques partenaires, ils savent que vous venez de ma part et me reversent un petit pourcentage sur ce que vous achetez : mon conseil d'achat ou tout autre chose d'ailleurs. Pensez à passer par mes liens quand vous achetez chez eux ! Cela ne vous coûte donc rien et tout le monde y gagne : vous, eux, moi !

Rejoindre le site Bushman panoramic


Vous pouvez également contribuer librement via Paypal :


 
 


Merci de votre visite et votre soutien !


 

             
  Accueil          
 

Page d'accueil   |   Sommaire  |  Nouveautés !    |   Formations  |   Mentions légales   |   Me contacter

English version  

 

  Généralités Panorama Visite virtuelle Tutoriels logiciels Tests matériel  
  Photo panoramique ?
Cadrage et composition
Projections géométriques
Le point nodal
La pupille d'entrée
 
Ressources

Mes PDF - Nouveauté
DVD
VOD
Livres panoramiques
Liens internet